agak.fr Amazon Google Apple Kobo vente ebooks


Etat du marché de la vente des ebooks en France




Mes ebooks sont distribués, via Immateriel, sur la majorité des plateformes françaises (sauf Numilog... forcément ! Patientez, vous connaîtrez la raison en lisant l'ebook...), sur itunes d'Apple et Amazon. Ce dernier a importé dans sa base allemande les ebooks français d'amazon.com, qui reste l'unique endroit (relecture du 26 septembre 2011) où il est possible de les acheter, en dollars, achat déconseillé pour les internautes dont le compte bancaire est en euros, en France, la banque prélevant alors des commissions exorbitantes par rapport au prix d'un livre numérique à tarif décent.
Itunes vend des ebooks aux possesseurs d'Ipad.
Itunes et Amazon sont déjà les endroits où mes ebooks se vendent le mieux...

Faut-il en tirer une conclusion ?
Itunes pour les propriétaires d'Ipad, Amazon pour ceux du Kindle, il sera très difficile de vendre de l'ebook sans distribuer de liseuse ou tablette maison ?... Sauf Google ? (Barnes & Noble et Kobo confirment la quasi nécessité d’affronter le marché avec un appareil et un site de vente de musique, ebooks, jeux... les constructeurs de tablettes sans contenu dédié échouent lamentablement même avec des tablettes d’un rapport qualité prix pouvant rivaliser avec l’Ipad, HP ayant même cessé la fabrication un mois après son lancement...)
A côté de ces "grandes surfaces" du livre, de cette distribution qui deviendra classique, j'ai décidé de développer ma propre surface de vente, où les internautes peuvent acheter les mêmes ebooks, naturellement au même tarif.
Je pense que tout écrivain devrait en faire de même.
Etre un indépendant professionnel, c'est donc distribuer ses livres sur un maximum de lieux de ventes et pratiquer la vente directe. Un peu comme les viticulteurs...




Ajout avis expérience réaction...

Si vous souhaitez soutenir cette page :


sur le forum : livre sur les auto éditeurs disponible en papier et numérique
LIRE PROPOS et commentaires.